Akadem entretien : #MeToo sauf pour les Juives

D’abord occultés, puis lentement révélés par des témoignages de survivantes, les viols commis par le Hamas ont fait l’objet d’un phénomène de négation. Sarah Aizenman, fondatrice du collectif « Nous Vivrons », raconte à Michèle Fitoussi la naissance de cette association et son éviction des récentes marches féministes.

Voir la vidéo sur le site d’Akadem.

A lire aussi

Ce que vous devez savoir sur nous

Partout où l’antisémitisme surgira, nous serons là ! Nous ne nous tairons plus et nous ne nous terrerons plus !