Européennes 2024 : à Aubervilliers, les Insoumis lancent un « appel » aux écologistes et aux abstentionnistes

La France insoumise organisait samedi après-midi le grand raout parisien de sa campagne des européennes. Face à la « danse funeste » proposée par la majorité et l’extrême droite, Manon Aubry tente de rassembler les indécis et tous les électeurs de feue la NUPES.

« On est là, on est là »… à 300 mètres des docks d’Aubervilliers, où a eu lieu ce samedi le grand meeting parisien des Européennes de LFI, on croit déjà entendre les choeurs de l’armée rouge-violet insoumise. Les grappes de militants, qui s’extirpent du métro, reconnaissent de loin leur chant fétiche et le reprennent enthousiastes. Sauf qu’ils se sont fait duper : devant la salle, quelques dizaines de membres du collectif « Nous vivrons », créé au lendemain des attaques du Hamas du 7 octobre, et farouches opposants aux positions de Jean-Luc Mélenchon sur le conflit israélo-palestinien , entonnent en fait leur remix maison. « On est là, on est là, contre l’antisémitisme nous on est là ! ».

« Cessez-le-feu », rétorquent les partisans insoumis qui leur font face. « Cessez-le-feu, vous êtes des assassins ! », s’étrangle quelques instants plus tard sur scène Jean-Luc Mélenchon, à qui la salle réserve une clameur de rock-star.

Lire l’article sur le site des Echos

A lire aussi

Ce que vous devez savoir sur nous

Partout où l’antisémitisme surgira, nous serons là ! Nous ne nous tairons plus et nous ne nous terrerons plus !